"FindaTopDoc prescrit eZ pour la Gestion de Contenu Santé"

Vous pouvez réserver un billet d’avion en ligne. Vous pouvez également réserver des places de cinéma ou d’opéra. Mais jusqu’à il y a quelques années, cela n’a jamais été simple de prendre un rendez-vous en ligne chez le médecin.

Tout a changé lorsque l’Association Internationale des Professionnels de la Santé, basée à New York, a lancé son site de recherche de médecin et de prise de rendez-vous : FindaTopDoc. Les visiteurs peuvent lire les avis générés sur les médecins, prendre un rendez-vous avec un spécialiste se situant dans leur zone géographique. Ils peuvent également contribuer en laissant leur avis juste après leur rendez-vous en utilisant les kiosques numériques installés dans les locaux des médecins. Le contenu est directement transféré sur le profil du médecin.

Le seul problème ? Très peu de personnes connaissent le site.

L’association a donc décidé de créer une bibliothèque riche en contenu médical en complément du site afin d’attirer plus d’utilisateurs. Pour être visibles, les médecins payent leur exposition, c’est pourquoi FindaTopDoc doit générer du trafic. Le contenu en était la clé.

findatopdoc-homepage

Le défi : générer du trafic grâce au contenu

Pour générer du trafic vers le site, FindaTopDoc a commencé à produire du contenu de qualité afin de gagner des places sur le référencement des demandes médicales. « Nous voulions que le site devienne un croisement entre Zocdoc et WebMD », rapporte Siobhan O’Grady, Directeur des Opérations de FindaTopDoc.

Madame O’Grady savait que le contenu était essentiel pour la croissance de l’entreprise et que trouver un système pouvant gérer un volume important de contenus optimisés ainsi que des workflows spécifiques et des autorisations d’accès seraient cette clé nécessaire. « Nous avons commencé avec une organisation interne basique composée de divers dossiers pour organiser le contenu, nous pensions que cela allait marcher, puis ça a commencé à devenir compliqué ».

Elle n’avait pas anticipé le défi du plagiat, potentiel problème des sites où l’utilisateur génère le contenu. Madame O’Grady a retrouvé des auteurs qui soumettaient du contenu copié d’autres sites. « J’ai passé beaucoup de temps à copier/coller pour vérifier ». « Nous avions besoin de savoir si le contenu était unique et que nous ne serions pas pénalisés par Google pour du contenu dupliqué ».

Madame O’Grady savait qu’elle aurait besoin d’un système de gestion de contenu robuste qui pourrait aborder ces questions, c’est pourquoi elle a commencé à rechercher quel autre système de gestion de contenu les autres sites utilisaient. Elle s’est intéressée à un certain nombre de CMS, dont Wordpress, mais elle ne le trouvait pas suffisamment souple pour répondre à ses besoins.

"C’est alors que j’ai trouvé eZ Publish et c’est parce que j’ai vu qu’il était affilié à des sites bien connus, que j’ai été confiante sur le fait qu’il pourrait gérer une masse importante de contenus. Je recherchais également un système qui autorisait la personnalisation."

Siobhan O’Grady, COO of FindaTopDoc

Quand elle a appris qu’eZ pouvait répondre à ses besoins, mieux que les autres offres, Madame O’Grady a été convaincue. « Je viens de trouver une entreprise qui pourra s’occuper du développement web ».

Son principal critère était qu’elle puisse travailler avec une entreprise qui comprenne son business model. Elle a donc décidé de travailler avec un partenaire eZ : Mugo Web, basé à Vancouver au Canada.

"Après quelques appels avec Mugo, je peux vous dire qu’ils avaient compris mes besoins et mon business model. Ils avaient un comportement facilitant les échanges et le travail avec eux. Je voulais avoir une relation de longue durée avec des personnes avec qui je savais que je pouvais travailler."

La solution : des contrôles éditoriaux et des contenus adaptés aux besoins des lecteurs.

Madame O’Grady a embauché Mugo pour créer un site afin que FindaTopDoc fournisse des informations actuelles sur la santé et la médecine, du contenu pertinent et les profils et cotes des médecins locaux. Le site facilite le travail des contributeurs et leur assure que le contenu est utile et unique.

findatopdoc-article

Améliorations Front-end

Sur le Front-end, FindaTopDoc est capable de présenter une grande variété de contenus aux lecteurs, que ce soit des articles sur les dernières nouvelles médicales, des vidéos et une bibliothèque de références complètes comprenant des procédures médicales, des médicaments et des suppléments, ainsi que des maladies.

Chaque page de contenu possède deux composants générés automatiquement qui sont personnalisés aux emplacements des lecteurs et à la rubrique sur la page :

  • Profil du médecin : les visiteurs peuvent s’informer sur les spécialistes de leur zone géographique, accéder aux avis des utilisateurs et de contribuer à leurs propres critiques. Ils peuvent également demander directement un rendez-vous avec un médecin.
  • Contenu lié : des articles supplémentaires sur le même sujet ou sur des sujets liés sont générés automatiquement en fonction des tags.
findatopdoc-doctor

Egalement, le site génère automatiquement des landing pages basées sur des catégories, des tags et des outils de partage permettant aux visiteurs de partager du contenu avec les médias sociaux.

Améliorations Back-end

Sur le back-end, FindaTopDoc prend en charge un grand nombre de contributeurs externes dotés de rôles d’utilisateurs et de workflows d’approbation standards. « Nous avons développé un workflow simplifié », explique Madame O’Grady. « Tout le monde fait sa part, et la prochaine étape est déclenchée à la prochaine personne. Nous utilisons des contrôles qui n’autorisent pas certaines personnes à faire certaines choses ».

Le système permet des contrôles SEO précis et des retours automatisés intelligents pour produire le type de contenu utilisateur optimisé qui peut conduire à la découverte.

Pour résoudre le problème du contenu plagié, Mugo a intégré un scanner de détection de plagiat directement dans le workflow éditorial pour surveiller le contenu généré par les utilisateurs. « Après que l’auteur ait produit le contenu, il passe par une API pour un contrôle de plagiat », nous dit Madame O’Grady. « Avant que le rédacteur puisse envoyer du contenu à un contributeur, il doit passer par le vérificateur du plagiat et ne peut pas dépasser environ 20% des copies. Cela nous a permis de gagner du temps ».

findatopdoc-plagiarism

Le résultat : augmentation du trafic et naissance d’un grand partenariat

Depuis sa relance cette année, le trafic vers FindaTopDoc a augmenté. « Nous avons réussi à construire le système que nous voulions bâtir », explique Madame O’Grady. « Nous avons une bonne interface utilisateur et des fonctionnalités intéressantes ».

Madame O’Grady travaille maintenant à monétiser le site avec des annonces et du contenu parrainé. Elle expérimente également avec différentes conceptions de page et une newsletter, et a ajouté une bibliothèque de symptômes. « Nous ajoutons quelque chose toutes les deux semaines », dit Madame O’Grady. « Le système est personnalisable afin que nous puissions faire évoluer le site au fur et à mesure que de nouvelles idées émergent ».

Madame O’Grady a rencontré Mugo chaque semaine pour des brainstorming afin de trouver de nouvelles idées : « Nous continuons de chercher comment améliorer les choses et nous avons un environnement qui contribue à produire des idées nouvelles et passionnantes » dit-elle. « Mugo a été très réactif, et chaque fois que nous avons un problème, ils le règlent rapidement ».