Comment Sandaya additionne les atouts d’eZ pour développer ses campings de luxe ?

Sandaya

Codéin, agence web spécialisée en technologie open source et partenaire eZ Systems interview Vincent Dussud, Directeur des systèmes d'information du groupe Sandaya.

Dans le cadre de sa transformation digitale le groupe de campings de luxe Sandaya a fait appel à l’agence de développement web Codéin pour la refonte de son site www.sandaya.fr. Un projet ambitieux impliquant de nombreux acteurs et l’usage du système de gestion de contenu (CMS) eZ Platform.
Nous nous retrouvons aujourd’hui, plusieurs mois après la sortie du site, avec Vincent DUSSUD le Directeur des systèmes d’information (DSI) du groupe Sandaya qui nous livre son retour d’expérience et nous explique l’enjeu du choix d’eZ Platform dans ce projet.
L’équipe Codéin remercie encore Sandaya pour sa confiance. 

Le Groupe Sandaya en quelques mots ?

Sandaya est un groupe de campings 4 et 5 étoiles répartis en France et en Europe, Propriétaire et gestionnaire de ses campings, Sandaya promet une véritable homogénéité dans la qualité de ses prestations et services.

Si chaque camping Sandaya dispose d’une identité qui lui est propre, tous ont été spécialement sélectionnés pour la beauté de leur cadre et la douceur de vivre que leur confère leur situation. Autant de valeurs qui contribuent aujourd’hui à notre réussite ! 

Créé en 2010 notre groupe a connu une croissance forte jusqu’en 2016 où le rythme s’est encore accéléré. Nous sommes ainsi passé de 10 campings en 2016 à 23 destinations aujourd’hui. Nous avons, la même année, bénéficié de nouveaux actionnaires dont l’APAX Partners, notre actionnaire majoritaire.   

Le groupe et ses projets digitaux ?

Ce nouveau rythme de croissance a fortement influé notre stratégie digitale.  Dans un premier temps nous avons défini 3 catégories de projets digitaux Sandaya :

• Infrastructure IT Groupe

• Outils et process métier et produit

• Business : data commercialisation et marketing

Les projets digitaux ont vocation à permettre la croissance… et l’engendrer !

Exemple pour le site Web qui est un des projets de l’axe « Business », il doit à la fois augmenter la notoriété et le trafic, tout en ayant la capacité à répondre à cette audience mais aussi faciliter et industrialiser le travail de nos équipes de contributions.

Mais finalement, il n’était pas uniquement question de maintenir la croissance que nous connaissions, il s’agissait de créer un nouveau souffle, d’entrer dans une nouvelle ère drivée par le nombre d’ouvertures de nouveaux campings : lorsque nous en avions moins d’une dizaine, les campings étaient autonomes ; au-delà, il s’agissait d’amener une standardisation des process, un effort centralisé qui bénéficierait à l’ensemble de nos campings. Et tout cela est aujourd’hui amené par le digital.

Quels sont vos principaux objectifs digitaux aujourd’hui ?

Notre premier objectif est la commercialisation de nos produits. Pour cela et face à cette croissance soutenue nous avions besoin de repenser notre architecture Web, pour aujourd’hui et demain. Cela passait par le choix d’un outil nécessaire à notre organisation : un système de gestion de contenu (CMS).

Quelle était votre expérience avec les CMS ?

En UX/UI, il existe le principe « d’atomic design », c’est une démarche que j’ai toujours essayé de suivre pour architecturer des applications ou des données. C’est un concept très ancien : ASM, Bash, Lego… Concevoir des briques élémentaires simples et toujours combinables, qui en les associant, permettent de faire des choses « inimaginables » au moment où les briques avaient été créées ! Quand j’ai rejoint Sandaya en 2017, c’est un précepte j’ai naturellement appliqué… Afin de bâtir notre présent et que tous les futurs soient possibles !

J’ai déjà eu l’occasion de travailler avec différentes architectures et technologies Web, Java, PHP ou Python. L’une de mes plus belles découvertes reste eZ Platform : ce CMS propose très peu de barrières, de puissantes fonctionnalités et des fondamentaux robustes et avant-gardistes. Je l’ai découvert en 2003 dans mon ancienne entreprise, une semaine avant de donner une formation... sur eZ Publish 3.2 :).

À l’époque, beaucoup de CMS avaient une vision « orienté page » (Typo3…) où on construit directement le front dans le back office, les pages, leur arborescence… c’était probablement un héritage des sites Web à base de fichiers HTML statiques

Comment le choix d’eZ a été amené à Sandaya ?

Nous devions donc choisir un CMS afin de lancer notre projet de site Web. Le premier critère était de choisir un CMS open source. Nous souhaitions utiliser un socle technique construit, revu et utilisé par un grand nombre amenant ainsi une sécurité, une fiabilité mais surtout sans problématiques de droits d’utilisation et de licence qui découlent d’un outil propriétaire : si nous souhaitons partir pour faire évoluer notre projet, nous le pouvons. 
L’autre aspect était d’avoir un CMS qui puisse gérer une volumétrie de données conséquente…  mais surtout il était indispensable d’avoir un niveau d’abstraction entre les données du back office et la page Web en front, de pouvoir structurer et organiser nos données indépendamment.

En concevant l'organisation des données indépendamment de la page, nous avons une base beaucoup plus souple : restitution  multicanal, possibilité de maillage, enrichissement fonctionnels... Le point que j'ai trouvé particulièrement élégant et qui est pour moi la clé de voûte d’eZ Platform est la structure de contenu évolutive et indépendante de l’expression front. Il y a aussi le fait que les objets sont rangés dans un arbre de contenu et qu’ils s’appuient sur des classes avec des attributs typés et administrables... cela forme un ensemble à la fois malléable, polyvalent, et structurant. 

Au début des années 2000, eZ Platform a apporté un niveau d’ abstraction bienvenu en permettant une vision « orientée document » : on ne contribue pas des pages Web mais on nourrit le système d’informations avec ce qui a été structuré. On peut ensuite construire DES fronts et non un front.

Le point que j'ai trouvé particulièrement élégant et qui est pour moi la clé de voûte d’eZ est la structure de contenu évolutive et indépendante de l’expression front.

Vincent Dussud, Directeur des systèmes d'information du groupe Sandaya.

Dans notre cas précis, la volumétrie et la variété des données nécessitent cette vision data. Pour vous en dire plus:

• Nous avons 5 langues présentées sur notre site,

23 destinations et chacune d’entre elles présente une trentaine de page pour décrire la destination, les hébergements proposés, les animations, services, activités…

• Plus de 4 000 photos qui, comme le produit, évoluent chaque année.

Cette densité éditoriale amène des besoins de stockage, de retouche, de sélection…

Ces données doivent ensuite irriguer nos différents canaux :  Web, applicatifs… voire nos moyens de communication print tels que les brochures papiers, les carnets d’accueil… 

Vous pouvez ainsi imaginer notre nécessité d’avoir un outil efficace afin de gérer cette masse de données importante le plus facilement possible et surtout ; anticiper l’avenir. Que faire si nous souhaitons faire une refonte de notre site ? Comment maintenir ce contenu ? Ajouter un élément d’information, une liaison entre données, Comment le gérer sur d’autres plateformes ? 

Nous utilisons eZ Platform comme un outil de structure, de saisie, de stockage, en déportant l’aspect mise en forme sur le(s) canal(aux) de restitution… la page Web n'est qu’une finalité parmi d'autres :)

Ensuite, nous avons une forte problématique d’interopérabilité. Elle est même fondamentale dans notre métier car nous avons plusieurs acteurs, et donc plusieurs flux de données qui entrent en jeux. Notre site est un site vitrine qui présente nos campings et hébergements, l’idée est que nous construisons un configurateur de vacances ; même s’il est aujourd’hui modeste il va s’enrichir avec l’augmentation de destinations. L’idée est de présenter à l’internaute de quoi ses vacances seront faites et qu’il puisse vérifier les disponibilités et tarifs. Pour cela, nous avons besoins de données appelées « données métiers » (disponibilités, tarifs…). Aucune donnée métier n’est stockée dans le CMS. eZ Platform est pour nous un outil éditorial, marketing, structurant les hébergements et services mais ne donnant directement aucune donnée de réservation. C’est notre plateforme SequoiaSoft camping, (ex Thelis) qui a toutes ces informations et quand on veut les restituer sur notre site il y a un dialogue live pour que les données soient envoyées. 

Nous avons donc la présence de Web services qui manipulent une quantité de données importante (10 000 hébergements avec un calendrier de 200 jours) et sur l’ensemble des séjours il peut y avoir un tarif différent… la combinatoire est conséquente. De plus, il y a des mécaniques de recherche de disponibilité de débordement, de décision, de proposition…  Enfin, en journée, le site répond à ~200 demandes de tarif par minute, mais certains soirs, ce chiffre peut être multiplié par 20 ! Dans ce contexte, une « simple » demande de tarif et disponibilité est un processus complexe dont la réactivité est critique.

Notre outil CMS se devait donc d’être suffisamment souple pour se connecter facilement avec nos autres plateformes, avec des mécanismes de cache très fins et permettre un temps de réponse totalement optimisé pour servir une réponse rapidement personnalisée même en cas de forte affluence.

Finalement, pour aider notre équipe éditoriale, il fallait aussi une efficacité de contribution face à la masse de données : les erreurs sont humaines et il y en aura toujours et c’est pour cela qu’il nous fallait un outil permettant de contribuer facilement et de détecter rapidement ces erreurs. Au sein même du back office il fallait pouvoir intégrer des vues, des tableaux de bord métiers permettant de faciliter le pilotage et la supervision de la contribution.

Au bout du compte, il y a très peu de CMS qui répondent à l’ensemble de ces critères… le choix d’eZ Platform était évident. 

Sur quelle(s) version(s) d’eZ travaillez-vous ?

Notre front est en eZ Platform et notre back en eZ Publish car il est puissant, complet, riche et même dans cette richesse on cherche à en mettre plus. Il y a besoin de ce genre d’outillage pour travailler sur du multilingue, du versionning, des besoins d’accès direct… 

Les erreurs sont humaines et il y en aura toujours. C’est pour cela qu’il nous fallait un outil permettant de contribuer facilement et de détecter rapidement ces erreurs.

Vincent Dussud, Directeur des systèmes d'information du groupe Sandaya.

Comment votre projet a été mis en place ? Quelle organisation avec votre agence Codéin ?

Nous avons commencé notre projet Web par un prototypage qui a été réalisé par Codéin et qui nous permettait de valider le fonctionnement, le principe, le choix d’eZ Platform ; que tout cela pouvait tenir debout. Nous avons aussi validé une manière de fonctionnement : nous souhaitions avoir une équipe en régie mobilisée qui nous accompagnerait sur du long terme. Nous ne voulions surtout pas aller sur du forfait car nous souhaitions avoir une stabilité, notamment humaine. Au-delà des évolutions, correctifs et des lots, la vie d’un projet Web est perturbée et rythmée par des événements: par exemple le fait que Google change d’API du jour au lendemain nécessite une présence et une réactivité constante.

Une fois nos prérequis définis, notre projet a démarré… avec des contretemps comme tous les projets…. Le prototypage a donc été fait par Codéin et depuis mars 2018, l’équipe est sur le plateau ! Nous avons commencé à travailler avec eux en deux temps : 

1. Il fallait tout d’abord construire l’outil back office afin d’avoir une base extensible et permettant d’intégrer plusieurs campings ce qui équivaut à une quantité de données et des données très modulaires… sur la base des campings existants.

Il fallait quelque chose d’efficace et de très évolutif pour le futur. Cela coïncide avec la formation des équipes et des contributeurs. Codéin a accompagné Sandaya au moment de la mise en ligne de cette première version. Du côté internaute, le changement était à peine visible avec l’intégration du tunnel de disponibilité et de prix dans le site. Dès que cela a démarré, nous avons commencé des campagnes de communication afin d’augmenter l’audience. Notre marque était « confidentielle » mais elle commence à avoir un écho dans le grand public. Nous avons aujourd’hui trois fois plus d’audience qu’il y a un an.

2. La phase suivante a été de travailler à la refonte graphique. Nous avons démarré le développement fin mai avec pour target septembre 2018 mise en ligne de la V.4.

Une refonte très ambitieuse mise en œuvre en 4 mois à peine ! Certains points ont dû être reportés afin de respecter le planning, Codéin a mis les « bouchées doubles »… mais le 18 septembre, La V4.0 Sandaya a été mise en ligne. Depuis, nous continuons sur la lancée, avec un rythme d’une release par mois. 

Je ne peux que dire, encore une fois, un grand merci à l’équipe Codéin car le travail était conséquent, ambitieux et doublé par la version mobile et la version desktop afin de proposer la meilleure expérience possible des deux mondes pour nos clients. Les équipes Codéin ont toujours été au top et très réactives…  des atouts précieux pour dérouler notre feuille de route bien remplie  dans les mois… et années à venir.

 

Niveau résultats ?

Notre histoire s’est accélérée depuis 2016, en 2 ans il a fallu construire des outils,,, des outils et une équipe digitale. Il est encore difficile d’estimer les résultats car nous n’étions pas sur une autoroute mais plutôt dans une forêt vierge. Nous sommes dans une grande phase de transition dépendante de beaucoup de paramètres, d’acteurs, et d’éléments techniques, métiers…. Tout se construit en parallèle, pour le Web, on avance ensemble avec eZ Systems et certains résultats sont déjà là : 

La valeur ajoutée principale d'eZ pour vous ?

Le fait qu’eZ Platform soit basé sur le Framework Symfony. Il s’appuie dessus de la bonne manière car il est 100% intégré ; la manière de penser est rationnelle, efficace et pérenne et ne ferme aucune porte pour plus tard.

Et ensuite ? Quels sont vos futurs projets digitaux ?

Le Web est un axe stratégique et concentre une part importante de notre investissement digital. Pour autant, Le digital ne s’arrête pas au Web chez Sandaya ; Nous avons défini un plan de 3 ans avec 18 projets à des stades d’avancement variés : Certains sont lancés, d’autres sont encore sur la planche à dessin ou en « zone de confidentialité » ;)… mais je peux vous révéler certains : depuis l’été dernier, nous avons mis en place un système d’avis clients sous forme d’enquêtes pour les clients qui ont déjà passé un séjour chez nous pour noter la qualité du service (hébergement, camping…). En une saison, nous avons récolté plus de 20 000 retours sur ce que ressentent les vacanciers.  Déjà, cela nous donne un accès à des pistes d’amélioration en interne. Et dans la release en cours, nous travaillons à la publication de ces avis sur notre site Web, afin que nos clients et futurs vacanciers disposent d’avis, de retours d’expérience qui les aident à faire leur choix.

Un autre projet, plus métier, vise les écrans connectés dans les campings : accueil, réceptions, espace restauration… pour que les établissements puissent communiquer le programme d’animation, les événements live au sein du camping (cocktail, happy hours, fitness, aquagym…) et les communications du groupe.

Nous avons aussi pour ambition d’aider nos équipes d’exploitation et d’améliorer leur productivité avec l’aide du digital. Par exemple, lorsqu’un vacancier quitte son hébergement une équipe de maintenance vient le préparer et le remettre en ordre pour les futurs occupants. Aujourd’hui nous avons un process très « artisanal » : les équipes communiquent par talkie-walkie et traitent du cas par cas. Nous allons évoluer vers une standardisation des demandes et mettre en place une application tablette permettant d’accéder à un outil « à la Redmine » permettant de réaliser des demandes, d’accéder à un suivi et à une gestion des stocks, un tableau de bord en live… Tout cela doit améliorer l’expérience des clients et des équipes d’exploitation et à plus long terme, rationnaliser les stocks et les produits au niveau du groupe – ce genre d’idées est en cours pour les clients et pour les équipes. Ceci est aussi la force de notre groupe et tout cela nous est permis en étant propriétaires de nos campings.

Nous avons déjà fait un beau bout de chemin, mais la feuille de route à venir est encore plus ambitieuse … Mais avec eZ Systems, Codein  et plus globalement l’open Source « la route est plus sûre ».

À propos de Sandaya

Créé en 2010 Sandaya est aujourd'hui un groupe de campings 4 et 5 étoiles répartis en France et en Europe. Propriétaire et gestionnaire de ses campings, Sandaya est en mesure de vous promettre une véritable homogénéité dans la qualité de ses prestations et services. Si chaque camping Sandaya dispose d’une identité qui lui est propre, tous ont été spécialement sélectionnés pour la beauté de leur cadre et la douceur de vivre que leur confère leur situation. Autant de valeurs qui contribuent aujourd’hui à la réussite de Sandaya ! 

À propos de Codéin

Créée en 2014 et située à la French Tech de Montpellier Codéin est une agence web spécialisée en technologies open source. L’agence est formée par une équipe d'experts techniques du Framework Symfony et est partenaire d’eZ Systems.

Codéin a à cœur de vous accompagner tout au long de vos projets et de votre transformation digitale. De vos besoins métiers au socle technique. Du socle technique à l’expérience utilisateur. Du code à l’immersion dans le code. De l’ergonomie à la stratégie de contenus en passant par la visibilité.


Vivre l'expérience Sandaya